Accueil > Prédateurs > Les nuisibles > Le chien vivérrin

Le chien vivérrin

samedi 1er janvier 2011

JPEG - 25.1 ko
Le chien vivérrin

Le chien vivérrin est un mammifère régulable par piégeage

Famille des procyonidés
nyctereutes procyonoïdes

Description : Originaire d’Asie, il a été introduit en Russie pour sa fourrure (élevage). Depuis, il s’est répandu en Europe Centrale et se propage en France. Longueur : 50 à 65 cm. Queue : 15 à 20 cm. Poids : 10 kg maximum. Gris à gris-jaunâtre, plus foncé sur le ventre et les pattes. Masque facial gris blanc à gris noir autour des yeux.

Habitat & moeurs : Régions boisées de plaine. Apprécie les forêts feuillues et mixtes touffues au voisinage de l’eau. Nocturne et crépusculaire. Très méfiant. En général solitaire.

Régime alimentaire : Essentiellement carné (poissons, œufs, oiseaux terrestres, oisillons, volailles, petits mammifères jusqu’aux lièvres, escargots, vers, insectes) et fruits en automne Pêcheur très habile.

Reproduction : Rut de février à avril – Gestation de 8 à 9 semaines – Entre 6 et 12 petits par portée – Allaite pendant 8 semaines – Indépendant à 4 mois – Maturité sexuelle à un an – Longévité : 12 ans.

JPEG - 11.8 ko
Empreintes du chien vivérrin

Predateurs : Loup, chien domestique, renard, blaireau, ours, lynx et hibou grand-duc.

Pièges utilisés : Prises minimes en France. Boite à fauve, collet à arrêtoir, pièges à lacet.

Dégâts occasionnés : Poissons, volailles, lapin, lièvre.

Conditions de régulations  :
Le chien viverrin (Nyctereutes procyonoïdes), le vison d’Amérique (Mustela vison) et le raton laveur
(Procyon lotor) peuvent être piégés toute l’année et en tout lieu. Ils peuvent être détruits à tir sur autorisation individuelle délivrée par le préfet entre la date de clôture générale et la date d’ouverture générale de la chasse [1].


[1Voir les arrêtés de restrictions pour certains départements