Accueil > Prédateurs > Les nuisibles > Le lapin de garenne

Le lapin de garenne

samedi 1er janvier 2011

JPEG - 25 ko
Le lapin de garenne

Le lapin de garenne est un mammifère régulable par à tir en période d’ouverture de la chasse (ou par piégeage sur dérogation).

Famille des lagomorphes
oryctolagus cuniculus

Description : Longueur totale : 34-45 cm. Queue : 4-8 cm. Oreilles : 16-18cm. Poids : 700g à 2 kg (moyenne : 1300 g) Oreilles longues toujours dressées (moins longues que celles du lièvre). Pattes postérieures plus longues que les antérieures. Dessus du corps variant du fauve, brunâtre et gris au noir. A souvent une tache roussâtre sur la nuque. Ventre blanchâtre

Habitat & moeurs : En général dans les zones sèches et chaudes ayant un terrain sablonneux, argileux, voire caillouteux. En plaines et sur les collines. Espaces herbeux (landes, friches, garrigues, bois clairs, dunes côtières…). Se rapproche de plus en plus des maisons. Jusqu’à 1000 m dans les Alpes et 2000 m dans les Pyrénées. Creuse un terrier avec des galeries ramifiées. Actif surtout au crépuscule. Pratiquement sédentaire. Vit en colonies familiales pouvant compter jusqu’à 25 individus.

GIF - 11.7 ko
Empreintes du lapin de garenne

Régime alimentaire : Surtout végétal (plantes herbacées cultivées ou sauvages, racines, écorce des arbres, pousses).

Reproduction : 3 à 5 portées de 3 à 7 petits par an – Gestation : 28-31 jours – Allaitement pendant 3 semaines – Maturité sexuelle à 3 ou 4 mois – Longévité : 10 ans maximum.

Prédateurs : Carnivores terrestres (renard, fouine, belette, putois, martre, hermine, lynx, loup, chien domestique) ; hibou grand-duc et rapaces nocturnes (hibou, moyen-duc et chouette hulotte pour les jeunes) ; rapaces diurnes (aigle, autour, buse) ; grand corbeau.

Pièges utilisés : N’est pas piégeable. La régulation se fait par tirs ou par furetage

Dégâts occasionnés : Principalement les cultures maraîchères, les jeunes plans de vigne et les pépinières.