Accueil > Prédateurs > Les nuisibles > Le rat musqué

Le rat musqué

samedi 1er janvier 2011

JPEG - 40.5 ko
Le rat musqué

Le rat musqué est un mammifère régulable par piégeage

Famille des arvicolidés ondatra zybethicus

Description : Pelage brun foncé, dessous plus clair, petites oreilles, pattes arrières palmées, queue plate. A la nage, le corps émerge fortement de l’eau et la queue bouge de droite et de gauche. Longueur totale 46 à 67 cm (queue : 20 à 27 cm), poids : 0,6 à 2 kg.

Habitat & moeurs : Activité essentiellement nocturne débutant au crépuscule et cessant à l’aurore. Inféodé aux milieux aquatiques (rivières, ruisseaux, étangs, mares...). Originaire d’Amérique du nord, l’espèce fut introduite en 1905 en Tchécoslovaquie d’où elle a colonisé toute l’Europe.

Régime alimentaire : essentiellement végétarien, mange des herbes aquatiques ainsi que la végétation des rives.

Reproduction : de fin-février à fin-septembre gestation de 29 à 30 jours, 3 portées par an de 5 à 9 petits, sevrés à 3 mois et pouvant se reproduire dès 3 à 5 mois. Trous dans les digues d’étangs et les berges des cours d’eau. Recherché pour sa fourrure appréciée en pelleterie.

JPEG - 6.2 ko
empreintes de rat musqué

Laissées : de forme allongée, brunes ou noires, souvent déposées en tas, longueur : 10 à 12 mm, diamètre : 4 à 5 mm. Coulées larges de 10 cm dans les herbes aquatiques et les cultures. Terriers dans les berges des cours d’eau (au-dessus ou au-dessous de l’eau). Construction de huttes de végétaux aquatiques (iris, carex, joncs...).

Predateurs : Surtout la loutre, vison, putois, renard, hibou grand-duc, busard des roseaux (pour les jeunes).

Pièges utilisés : Boite à fauve, cage tuante, pièges en X, pièges de 6ème catégorie.

Dégâts occasionnés : Principalement dégâts aux talus et aux digues.

Conditions de régulation : Le rat musqué est piégeable partout en France, toute l’année [1].


[1Voir les arrêtés de restrictions pour certains départements