Accueil > Prédateurs > Les nuisibles > Le sanglier

Le sanglier

samedi 1er janvier 2011

JPEG - 28.9 ko
Le sanglier

Le sanglier est un mammifères régulable par à tir en période d’ouverture de la chasse (ou lors de battues administratives) mais non piégeable.

Famille des Suidae
sus scrofa

Description : Longueur totale : 1,10 m-1,80 m. Queue : 15-25 cm. Hauteur au garrot : 60 cm-1,15 m. Poids : 35 g à 200 kg (mâles). Dans certains pays, peut atteindre 350 kg. Les femelles ou laies sont plus peites et plus légères que les mâles (environ 25 % en moins) Silhouette massive. Pelage formé de poils raides (soies) brun noir à gris brun mais aussi brun roussâtre et brun clair. Petits (marcassins) rayés jusqu’à 6 mois. Bêtes rousses de 6 mois à un an. Canines supérieures (grès) proéminentes chez les mâles. Terminologie : ragot à 2 ans, tiers ans à 3 ans, quartanier à 4 ans, solitaire à partir de 5 ans.

Habitat & moeurs : Forêts de feuillus et forêts mixtes. Lieux couverts de broussailles. En montagne, jusqu’à la limite des arbres. Diurne et nocturne. Vie en groupe (compagnies) composé de laies et de leur descendance. Mâmes adultes solitaires sauf en période de rut. Excellent odorat, ouïe fine. Dort dans une bauge. Aime se vautrer dans la boue.

Régime alimentaire : Omnivore. Régime très varié, mais surtout végétarien.

Reproduction : Rut entre octobre et février. Gestation : 115 jours. Mise bas en mars-avril (3 à 8 marcassins). Possibilité de deux portées annuelles dans le sud et en fonction de la nourriture disponible. Mise bas dans un « chaudron ». Allaitement : 3 mois. Maturité sexuelle de 9 à 18 mois selon le sexe. Longévité : 25 ans.

Prédateurs : Loup, ours.

Pièges utilisés : Aucun car le sanglier n’est pas piégeable.

Dégâts occasionnés
 : Cultures (maïs, céréales), cultures maraîchères, prairies, pépinières, vigne.