Accueil > L’UNAPAF > Présentation > Objet de l’UNAPAF

Objet de l’UNAPAF

samedi 1er janvier 2011

L’U.N.A.P.A.F. a pour objet :

  • de regrouper toutes les associations départementales de piégeurs et de piégeurs agréés, de régulation et de gestion des prédateurs,
  • de les encourager, de les conseiller et de soutenir leur activité,
  • d’informer les piégeurs et le public des réalités du piégeage et de la faune sauvage,
  • de contribuer au maintien et au rétablissement des équilibres écologiques par la régulation des espèces invasives et proliférantes qui portent atteinte à l’agriculture, au gibier, aux biens des personnes, à la santé et à la sécurité publique ou aux espèces protégées en mauvais état de conservation.

L’U.N.A.P.A.F. les représente :

  • auprès de tout organisme à vocation nationale, européenne ou mondiale,
  • auprès de tout organisme à vocation locale départementale ou régionale lorsqu’il n’existe pas d’association de piégeurs agréés. L’action de l’Union s’exerce dans tous les domaines concernant la gestion et la régulation des prédateurs et des animaux déprédateurs pourvu qu’elle soit du ressort d’une association fonctionnant dans le cadre de la loi de 1901.

Cette action peut notamment s’exercer au niveau de la connaissance des espèces, de la formation et de la défense des piégeurs, de la réglementation du piégeage et des espèces concernées par le piégeage, de la représentation auprès de la presse écrite ou audiovisuelle, des organismes scientifiques ainsi que tout organisme dont une partie ou la totalité de l’activité concerne le piégeage.

L’U.N.A.P.A.F. a aussi pour objet de proposer et de mettre en place une solution de remplacement à la lutte chimique pour la régulation des animaux prédateurs et déprédateurs partout où c’est possible.

L’U.N.A.P.A.F. entend également assigner devant les tribunaux français, étranger ou supranationaux, en qualité de défenseur des activités du monde rural, toute personne ou institution qui entraverait le piégeage ou mettrait en péril la gestion des prédateurs.

La compétence d’engager des actions en justice devant toutes les instances judiciaires départementales, régionales, nationales ou internationales relève du Comité de Direction représenté par son Président.